present.png

UN OUTIL DE CONNAISSANCE

L'inventaire des cadrans solaires anciens des Hautes-Alpes fait hameau par hameau en 1989 -1990 a permis de savoir qu'il restait 284 cadrans anciens dans ce département et plus de 130 cadrans récents; en tout plus de 400 cadrans ce qui en faisait, en 1990,  le département où il y avait le plus de cadrans solaires inventoriés en France.

L'inventaire a permis d'actualiser les travaux des passionnés du XIXème siècle: ainsi nous savons maintenant que 84 des 152 cadrans relevés en 1895 par le docteur Raphaël Blanchard ont été détruits!

La majorité des cadrans des Hautes-Alpes sont peints avec des pigments naturels sur un enduit de chaux aérienne (fresques). Seuls 15 gnomons (?) anciens sont sculptés sur pierre.

Le plus original des cadraniers des Hautes-Alpes fut Giovanni Francesco Zarbula. Il reste 33 de ses cadrans signés (dix autres lui sont attribués), réalisés à partir de 1835.

A Saint Véran, la plus haute commune d'Europe, dans le Queyras, il y avait 19 cadrans anciens en 1991. L'un d'eux, un superbe Zarbula, a été détruit par un hotelier depuis.

Un cadran monumental unique en France: dans les Pays du Buëch, le premier cadran inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques est taillé dans une niche rocheuse de 35 m2. Commandé par le préfet Ladoucette, calculé par l'architecte du corps impérial des ponts et chaussés en 1807, il porte une devise commémorative de quatre lignes.

Nous vous présentons deux cartes extraites de l'inventaire.


UN OUTIL DE PROTECTION

A la suite de l'inventaire, et sur demande de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, l'Atelier Tournesol a sélectionné une liste de cadrans méritant d'être protégés. Cette liste a été retenue par la commission régionale décidant des inscriptions la COREPHAE (?), renseignements à la DRAC à Aix en Provence.


UN OUTIL DE VALORISATION

Des routes touristiques des cadrans solaires des Hautes Alpes, vallée par vallée, ont été réalisées en utilisant les données de l'inventaire par le comité départemental du tourisme (s'adresser aux offices du tourisme des Hautes-Alpes).

Voici un exemple de route : cadrans solaires en Vallouise.


L'inventaire est consultable aux archives départementales des Hautes-Alpes à Gap.
Ce projet a été soutenu par
Conseil Général des Hautes-Alpes
Direction Régionale de l'Architecture et de l'Environnement, Aix en Provence
Direction Régionale des Affaires Culturelles, Aix en Provence
Parc National des Ecrins

Date de création : 16/06/2016 19:38
Catégorie : -
Page lue 482 fois

Vous êtes ici :   Accueil » Inventaire des cadrans solaires des Hautes Alpes. 1987-1991

Ce site a été réalisé avec Guppy, CMS contributif que nous vous recommandons + plugin Sommaire + plugin eCartes

Les photos de cadrans de la Vallouise et celle du cadran de Sainte Colombe sont d'Olivier Joseph, photographe.

Les photos du château de Chamerolles sont de Geneviève MAHAUD

Les photos de cadrans de l'Isère ont été faites par une proche Sylvie Jeanson. Merci à tous les trois.

Recherche
Recherche
 ↑  
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑